Dernière mise à jour le 11 octobre 2018
Balaustium sp.   Acari : Erythraeidae
Allothrombium sp.   Acari : Trombidiidae
Anystis baccarum (L.)   Acari : Anystidae
Red velvet mites icône acariens (oeufs et formes mobiles)
Formes mobiles 3–4 générations
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

acariens Balaustium (adulte)

A (photo : Jacques Lasnier – Co-Lab R&D)

acariens Allothrombium (adulte)

B (photo : Bernard Drouin – Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec)

acariens Anystis (adulte)

C (photo : Jacques Lasnier – Co-Lab R&D)
Caractéristiques

Les acariens du genre Balaustium sont gros, rouge vif, de la forme d’une tique et densément recouverts de soies dorsales donnant à leur corps un aspect velouté; leurs chélicères sont longues et rétractables (A). Ils se déplacent très rapidement sur la surface des plantes. Les acariens du genre Allothrombium sont eux aussi rouge vif, mais leur corps présente peu de poils, et leurs chélicères ne sont pas rétractables (B). Anystis baccarum est un petit acarien rouge qui se déplace rapidement sur le feuillage (C).

bonhomme triste (modérément toxique) La sensibilité de ces acariens aux insecticides est peu connue.

Situation

Les acariens du genre Balaustium sont d’importants prédateurs d’acariens, de cochenilles et d’œufs de papillons au début et à la fin de la saison. Ceux du genre Allothrombium se nourrissent de pucerons et d’acariens; les œufs d’A. baccarum éclosent dans la litière du sol au début du printemps; l’espèce se nourrit de cicadelles et d’acariens phytophages. Elle cherche ses proies le long des nervures et des marges des feuilles des pommiers et peut consommer jusqu’à 40 adultes de tétranyque à deux points par jour.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers