Dernière mise à jour le 11 octobre 2018
Hymenoptera : Ichneumonidae
Ichneumonid parasitic wasps icône larvesicône puceronsicône cochenilles
Adulte Nombre de générations variant selon l’espèce
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

guêpes ichneumones (adulte)

A (photo : Bernard Drouin – Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec)

guêpes ichneumones (adulte)

B (photo : Léo-Guy Simard – Agriculture et Agroalimentaire Canada
Caractéristiques

Les espèces représentatives de ce groupe, notamment celles du genre Gambrus (A) et Itoplectis conquisitor (Say) (B), sont plus grosses que les autres guêpes parasites. Leur corps est étroit, et leur tête, leur thorax et leur abdomen sont bien distincts. Elles ont deux paires d’ailes membraneuses et de longues antennes segmentées. La femelle porte au bout de l’abdomen un ovipositeur en forme d’aiguille qui est aussi long ou plus long que son corps. Elles sont inoffensives pour l’humain.

bonhomme triste (modérément toxique) Ces guêpes sont extrêmement sensibles à la plupart des insecticides à large spectre.

Situation

La plupart des ichneumons sont des parasitoïdes des chenilles. La femelle pond ses œufs dans le corps d’un hôte, que les larves dévorent ensuite de l’intérieur.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers