Dernière mise à jour le 25 février 2018
Chondostereum purpureum (Pers. : Fr.) Pouzar
Silver leaf icône tronc et branches

maladie du plomb (arbre)

A (photo : Thomas Burr – Cornell University)

maladie du plomb (tronc)

B (photo : William Turechek – United States Department of Agriculture, Agricultural Research Service)
Hôtes

Pommier, abricotier, cerisier, nectarinier, pêcher, poirier, prunier.

Symptômes

Le symptôme caractéristique de cette maladie est l’aspect argenté que prend le feuillage des arbres (A). Au départ, seulement une ou deux branches principales peuvent être touchées, mais l’arbre entier finit par être atteint. En cas d’infection grave, il arrive que les feuilles s’enroulent vers le haut. Chez le pommier, les symptômes se manifestent habituellement peu de temps après la chute des pétales. Les symptômes progressent durant plusieurs saisons, et l’arbre dépérit lentement avant de mourir. Dans certains cas, les branches maîtresses touchées peuvent se rétablir et ne plus présenter de symptômes dans les années subséquentes. Le duramen de l’arbre est habituellement taché de brun. À l’automne, les fructifications du champignon (basidiocarpes) apparaissent à la surface des branches maîtresses mortes ou gravement infectées ou sur le tronc (B).

Répartition

Maladie répandue; champignon infectant de nombreux hôtes.

Maladies et troubles similaires

L’aspect argenté du feuillage est un symptôme que cette maladie est la seule à provoquer.

Moyens de lutte

Les blessures de taille offrent une voie d’accès aux spores qui sont libérées par les basidiocarpes durant les périodes pluvieuses. Ces blessures sont sensibles à l’infection pendant une semaine environ. Les arbres en conditions de stress sont particulièrement vulnérables à l’infection. Une fertilisation et un drainage adéquats contribuent donc à réduire la fréquence de la maladie. Il faut éliminer les arbres infectés avant la production de basidiocarpes, afin de réduire la pression de l’inoculum. Il n’existe pas de moyen de lutte chimique pratique permettant de prévenir l’infection.