Dernière mise à jour le 2 mai 2018

VOS AVERTISSEMENTS PLUS RAPIDES À LIRE!

Nous vous offrons à partir d’aujourd’hui un texte plus court, mais vous ne perdez rien. Cliquez sur les liens pour retrouver toute l’information supplémentaire que vous avez l’habitude de consulter.

DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (G. Chouinard)

L’ouverture des bourgeons a commencé dans les vergers de plusieurs régions, bien qu’en date du 1er mai les pommiers du cv. McIntosh étaient encore officiellement au stade dormant (car moins de 75% des bourgeons étaient ouverts). La situation changera drastiquement à partir du 2 mai en raison du temps chaud: le débourrement sera atteint dans toutes les régions pomicoles au courant des 6 prochains jours, et le débourrement avancé sera atteint samedi le 5 mai dans les sites chauds de la Montérégie. Pour le tableau des détails dans chaque région, cliquez ici.

 

INSECTES ET ACARIENS (F. Pelletier et G. Chouinard)

État de la situation

Malgré le temps frais du début de la saison, des captures de punaise terne et de noctuelles du fruit vert ont été observées dans les vergers pilotes du Réseau depuis la semaine dernière. Avec l’arrivée des températures plus chaudes, l’activité des adultes de la punaise terne pourrait être davantage observée.

Les œufs du tétranyque rouge semblent avoir bien survécu à l’hiver. Leur présence à des niveaux variables selon les vergers, ainsi que celles de leurs prédateurs (phytoséides), a été rapportée par les observateurs du Réseau. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs n’est pas prévue avant la fin de la semaine prochaine dans les régions les plus chaudes.

Certains observateurs du Réseau rapportent la présence de cochenilles en plus grand nombre cette année dans certains vergers, notamment en Montérégie. Des interventions ont été recommandées dans quelques sites en fonction de l’historique de dommage de la saison précédente ou du dépistage réalisés ce printemps.

Stratégies d’intervention 

Piège blanc  utilisé pour le dépistage de la punaise terne et de l’hoplocampe. Pouvez-vous vérifier si ce piège contient une punaise terne? Pour la réponse, cliquez ici! Photo G. Chouinard (photographié aujourd’hui 2 mai au verger du mont Saint-Bruno).

Insectes ravageurs : Rappelez-vous qu’en production fruitière intégrée , l’intention est de se limiter à une intervention insecticide ou moins avant la floraison. Pour y parvenir, ciblez si nécessaire votre intervention préflorale sur l’espèce la plus problématique à cette période (souvent la punaise terne, mais pas toujours) et consultez la fiche 69 du Guide de PFI de même que l’affiche « Production fruitière intégrée » pour plus de détails.

Acariens :  n’intervenez pas en prévention contre les acariens – attendez que les populations le justifient, et ce pour deux raisons: 1) pour ralentir le développement de résistance ; 2) parce qu’un faible niveau d’acariens (inférieur au seuil d’intervention) permet à vos prédateurs de survivre et de poursuivre ainsi leur répression naturelle des acariens phytophages (gratuitement en plus).

Oeufs d’hiver du tétrarque rouge sur rameau de pommiers Cliquez pour grossir. Photo: F. Vanoosthuyse

CLINIQUE D’INFORMATION LE 4 MAI EN MONTÉRÉGIE OUEST (E. Barriault)

Avec Vincent Philion (IRDA), ce vendredi à 9h30 au verger Hillspring (1019 Rte 202, Franklin). Au programme : la tavelure (un rappel du modèle RIMpro); comment utiliser le bicarbonate de potassium (B2K); les fongicides en réévaluation; la brûlure bactérienne (projet et modèle RIMpro); l’étalonnage du pulvérisateur. Aussi avec Evelyne Barriault:  projet sur la fertilisation en calcium. Bienvenue à tous! L’activité est rendue possible grâce à un appui financier du réseau Agri-conseils Montérégie.

 

POUR EN SAVOIR PLUS 

Cliquez ici pour consulter les messages des conseillers du MAPAQ, les dernières prévisions et les observations en temps réel dans les vergers. Les prévisions des modèles sont mises à jour une fois l’heure pour la tavelure et quatre fois par jour pour les stades phénologiques du pommier, les insectes et les acariens. Les sommaires météo sont mis à jour une fois par jour et les prévisions météo trois fois par jour.