Dernière mise à jour le 25 juillet 2018

MOUCHE DE LA POMME (G. Chouinard et F. Pelletier)

État de la situation 

Les captures de mouches de la pomme ont augmenté dans plusieurs vergers au cours de la dernière semaine notamment en Montérégie Est et Ouest et dans les Laurentides. Plusieurs vergers ou secteurs de verger ont atteint le seuil d’intervention. Selon le modèle prévisionnel, le pic de captures est prévu dans les prochains jours ou la prochaine semaine, pour les régions les plus chaudes (voir le tableau sommaire).

Stratégies d’intervention 

Poursuivez le dépistage jusqu’à la fin août et consultez les communiqués précédents.

CARPOCAPSE (G. Chouinard et F. Pelletier)

État de la situation 

Les captures du carpocapse de la pomme sont à la baisse dans la majorité des régions. Selon le modèle prévisionnel, on se situe actuellement entre la fin de la 1èregénération d’adultes et le début de la 2egénération. La présence de quelques dégâts frais est rapportée par certains collaborateurs du Réseau dans les vergers qui subissent une forte pression de ce ravageur.

Stratégies d’intervention 

Consultez la fiche 76 du Guide de PFI de même que les communiqués précédents du RAP.

ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier)

État de la situation 

Les acariens phytophages (principalement le tétranyque à deux points) se sont développés rapidement à la faveur du temps chaud et sec des dernières semaines. La présence de leurs prédateurs naturels est également à la hausse (agistèmes, phytoséides et punaises de la molène).

Stratégies d’intervention 

Poursuivez le dépistage sur feuillage et consultez la fiche 91 du guide de PFI pour la stratégie globale de lutte. N’oubliez pas de tenir compte de la présence des prédateurs et d’augmenter votre seuil de tolérance en leur présence.

SCARABÉES (G. Chouinard et F. Pelletier)

État de la situation 

Plusieurs observateurs du Réseau rapportent la présence localisée de scarabées japonais dans différents secteurs, surtout sur le cultivar Honeycrisp, notamment en Montérégie, au sud-ouest de Montréal et en Estrie.

Scarabée japonais (en médaillon) et ses dommages sur Honeycrisp. Photo prise le 25 juillet à Saint-Bruno (G. Chouinard)

Stratégies d’intervention 

Parmi les homologations disponibles contre cet insecte,  ALTACOR, CALYPSO et IMIDAN sont les plus efficaces (sans être excellents). Lorsque présent, ce qui est plutôt rare dans les vergers du Québec, cet insecte se retrouve de façon localisée et il affectionne davantage certains cultivars. Consultez la fiche 86 du Guide de PFI pour plus d’informations sur les scarabées et limitez les interventions, si nécessaires, aux zones affectées en favorisant les produits les plus sélectifs envers les espèces utiles du verger (ALTACOR est le plus sélectif des trois mentionnés ci-haut).

POUR EN SAVOIR PLUS EN PÉRIODE ESTIVALE