Jaunisse nervale

Pour une copie de l'article :
Virus du bois strié du pommier (ASPV)
Pear vein yellows icône feuilles

jaunisse nervale

A (photo : William Howell – Washington State University)
Hôtes

Poirier.

Symptômes

Le symptôme le plus courant est un faible jaunissement des nervures, plus particulièrement des nervures secondaires des feuilles de l’extrémité des pousses. Cette chlorose des nervures peut s’accompagner de l’apparition de marbrures rouges ou de taches nécrotiques d’intensité variable; les symptômes spécifiques varient selon la souche de virus en cause (A).

Répartition

Maladie commune dans toutes les régions fruitières de l’est de l’Amérique du Nord; il s’agit de la virose la plus commune chez le poirier.

Maladies et troubles similaires

Aucun.

Moyens de lutte

La lutte contre cette maladie se fait presque exclusivement en pépinière, par l’utilisation de matériel de multiplication sain. Au verger, les arbres présentant des symptômes au cours d’une année peuvent ne pas en présenter les années suivantes.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.