Focus sur une pratique à moindre risque: 1. la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme

Pour une copie de l'article :

Voici le premier d’une série de billets qui ont pour but de démystifier les pratiques en cours dans les vergers-vitrine. Cette semaine: empêcher l’accouplement du carpocapse de la pomme en saturant l’air du verger en phéromone sexuelle !

Comment fonctionne la confusion sexuelle ?

Dans un environnement saturé en phéromone sexuelle, les carpocapses mâles ont de la difficulté à retrouver les femelles, ce qui réduit les accouplements donc les larves causant les dommages aux pommes. Le parfum est relâché dans le verger à l’aide de diffuseurs à phéromones installés dans le haut des arbres. Les détails concernant l’utilisation de la confusion sont disponibles dans les fiches « Principes de base et aide financière disponible », « Calcul du patron d’installation des diffuseurs », « Installation des diffuseurs (ISOMATE®-CM/OFM TT) », « Observation hebdomadaire et traitement insecticide » et « Comment fabriquer soi-même les outils nécessaires à la pose des diffuseurs et des pièges Delta ».
carpocapse de la pomme (adulte)

Carpocapse de la pomme adulte

Ça fonctionne et vous êtes invités à joindre le groupe si ce n’est pas déjà fait !

L’utilisation de la confusion sexuelle pour lutter contre le carpocapse de la pomme permet de réduire le nombre d’applications d’insecticide dans les vergers ainsi que les risques pour l’environnement et la santé. Comparé à la moyenne des deux années précédant l’utilisation de la confusion sexuelle, la diminution moyenne du nombre d’applications visant le carpocapse de la pomme est respectivement de 31 % dès la première année d’utilisation, de 57 % deux ans après le début de l’utilisation et de 70 % à partir de la troisième année de l’utilisation de la confusion sexuelle. La diminution des indices de risque par hectare associés aux applications d’insecticides ciblant le carpocapse est de 31 % (1re année), 59 % (2e année) et 70 % (3e année et plus) pour l’environnement et 29 % (1re année), 56 % (2e année) et 75 % (3e année et plus) pour la santé. Au Québec, en 2019, cette méthode de lutte est utilisée par 127 entreprises sur plus de 1 480 hectares de vergers.

Les frais d’achat des diffuseurs sont subventionnés minimalement à 70 % par le volet 1 du Programme Prime-Vert. L’aide financière peut atteindre 90 % pour les entreprises qui répondent à l’un des critères suivants : 1) l’intervention est liée à un projet d’approche de mobilisation collective reconnue par le Ministère; 2) un ou des producteurs de l’entreprise agricole sont de la relève agricole; 3) l’entreprise détient une précertification ou une certification biologique pour son verger ou un cahier des charges en matière de production durable reconnu par le MAPAQ. Le coût de l’utilisation de la confusion sexuelle passe donc de 523 $/ha (sans aide financière), à 157 $/ha (aide financière de 70 %) ou à 52 $/ha (aide financière de 90 %). Le Programme permet une aide financière maximale de 12 000 $/année par exploitation agricole. Pour plus de détail sur l’aide financière, consultez Le guide du demandeur.

Réduction des risques pour la santé et l’environnement.

En quoi la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme permet-elle de réduire l’utilisation des insecticides et de protéger l’environnement et la santé ? Pour deux raisons:

  1. les applications insecticides épargnées sont autant de risques réduits pour la santé et l’environnement;
  2. les diffuseurs à phéromones ont un impact à peu près nul (même si l’utilisation de gants reste nécessaire).

diffuseur de phéromones du carpocapse de la pomme

Diffuseur à phéromones ISOMATE®-CM/OFM TT

Laisser un commentaire