Tavelure: urée à l’automne

Pour une copie de l'article :

L’urée est efficace contre la tavelure à l’automne et au printemps. La période privilégiée reste le printemps, mais un traitement post récolte est possible en tenant compte de certaines restrictions:

Traitement foliaire ou de litière. Le traitement d’urée peut être appliqué directement sur l’arbre avant la chute des feuilles à l’automne, ce qui assure une meilleure couverture4 que lorsque le traitement est appliqué au sol. Cet apport d’azote automnal n’a pas de conséquence graves sur l’arbre et peut même être bénéfique. Cependant, l’apport nutritionnel sera négligeable si les feuilles contiennent déjà beaucoup d’azote5. Par ailleurs, un apport d’urée automnal sur des jeunes arbres pas encore productifs pourrait être néfaste4 et dépasser 50 kg/ha à l’automne peut mener à une mortalité partielle des bourgeons6. Finalement, les applications d’urée à l’automne sont associées à une augmentation des problèmes de chancre européen7.

Quand l’application d’automne a lieu trop longtemps avant la chute des feuilles, l’urée est métabolisée et son action contre la tavelure est moindre. L’urée foliaire à l’automne appliquée sur du feuillage encore fonctionnel est absorbée par l’arbre en 48h8. Pour maximiser l’effet contre la tavelure il faut donc retarder autant que possible le traitement et/ou accélérer la défoliation. Le traitement au sol doit être fait après la chute des feuilles et est donc souvent retardé au printemps.

Recette. Le traitement « classique » est fait avec une solution de 50 kg d’urée par ha dans un volume suffisant pour dissoudre l’urée. Les américains préconisent près de 1000 litres d’eau par hectare (40 lbs d’urée dans 100 gallons par acre9), mais il n’est pas nécessaire d’utiliser un volume aussi élevé. En fait, les résultats sont probablement meilleurs quand l’urée est appliqué dans un volume plus faible de bouillie4. Il est possible de dissoudre 50 kg d’urée dans 75 L d’eau à 0°C10, mais c’est plus facile avec les volumes usuels (ex : 250 L/ha). Il n’y a donc pas de problème de préparation, même par temps froid. L’efficacité est proportionnelle à la quantité d’urée appliquée et donc diminuer la quantité d’urée par hectare diminue l’efficacité11.

Fertilisation en prime. Les apports d’urée pour réprimer la tavelure doivent être comptabilisés. L’apport de 50 kg d’urée (46 % N) représente 23 kg d’azote par hectare. Cet apport est modeste, mais il faut en tenir compte avant d’intégrer cette approche à vos pratiques. Consultez le bulletin sur la fertilisation et la phytoprotection.

Le chaulage d’automne, réalisé dans le but d’augmenter le pH du sol, inhibe aussi partiellement la formation des pseudothèces et peut être une alternative à l’urée, quoique moins efficace.

Accélération de la chute des feuilles

Le cuivre chélaté (EDTA de cuivre) est fréquemment utilisé par les pépiniéristes pour accélérer la chute des feuilles. En production commerciale, cette pratique pourrait faciliter l’élimination des feuilles de la litière à l’automne et réduire les infections foliaires de chancre européen à l’automne7. Un seul traitement de 14 L/ha (chélaté à 14%, soit 2 kg/ha de cuivre métal) est efficace, mais le fractionnement (2 applications de 7 L/ha) est encore mieux (Fanny Le Berre, comm. Pers). Une dose plus élevée (20 L/ha) a été testé avec succès à l’IRDA.

Texte tiré du guide PFI.

  1. Rosenberger D. A stitch in time …? Fall treatments for reducing scab inoculum for 1997. Scaffolds fruits journal 1996;5.
  2. Cheng L, Dong S, Fuchigami LH. Urea uptake and nitrogen mobilization by apple leaves in relation to tree nitrogen status in autumn. J Hortic Sci Biotechnol 2002;77:13–18.
  3. Wood PN, Beresford RM. Avoiding apple bud damage from autumn-applied urea for black spot (Venturia inaequalis) control. Proc NZ Plant Prot Conf 2000;382–386.
  4. Dryden GH, Nelson MA, Smith JT, Walter M. Postharvest foliar nitrogen applications increase Neonectria ditissima leaf scar infection in apple trees. N Z Plant Prot 2016;69:230–237.
  5. Dong S, Cheng L, Scagel CF, Fuchigami LH. Nitrogen absorption, translocation and distribution from urea applied in autumn to leaves of young potted apple (Malus domestica) trees. Tree Physiol 2002;22:1305–1310.
  6. Sutton DK, MacHardy WE, Lord WG. Effects of shredding or treating apple leaf litter with urea on ascospore dose of Venturia inaequalis and disease buildup. Plant Dis 2000;84:1319–1326.
  7. Urée. Wikipédia. 2018. Disponible sur : https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Ur%C3%A9e&oldid=153562049.
  8. Beresford RM, Horner IJ, Wood PN, Zydenbos SM. Autumn-applied urea and other compounds to suppress Venturia inaequalis ascospore production. Proc NZ Plant Prot Conf 2000;387–392.

 

Laisser un commentaire