La pluie prévue samedi risque de provoquer à la fois une infection de tavelure et de feu bactérien dans les vergers où l’éclosion des fleurs est déjà entamée.

En PFI, la plupart des fongicides sont compatibles en mélange avec la streptomycine. Il n’y a donc pas d’enjeu particulier. La seule exception dont il faut tenir compte est que le bicarbonate (B2K) est incompatible avec la streptomycine. La meilleure stratégie serait d’appliquer la streptomycine demain et d’appliquer le bicarbonate après l’infection.

En BIO, le portrait est plus compliqué. Dans les vergers traités à l’huile, il est risqué de traiter avec du soufre. Comme le cuivre peut aussi être phytotoxique pendant la floraison, le B2K devient un choix incontournable. Malheureusement, le B2K est incompatible avec la levure Blossom Protect utilisée pour réprimer le feu bactérien. Une stratégie possible :

Vendredi = Blossom Protect (Sera efficace pour les infections de feu bactérien prévue samedi et dimanche). Dans les vergers où l’huile n’a pas été appliquée, le mélange Blossom Protect et de soufre (ex. : KUMULUS) est pourrait vous protéger d’une partie de l’infection de tavelure.

Dimanche midi = B2K pour combattre la tavelure. Le traitement de B2K affectera très peu la performance du Blossom Protect si le traitement B2K est fait 48h après la levure. Ne tardez pas trop le traitement contre la tavelure.