Cigale dix-sept ans

Pour une copie de l'article :
Magicicada septendecim (L.)    Hemiptera : Auchenorrhyncha : Cicadidae
Periodical cicada icône poussesicône pousses
Adulte 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

cigale dix-sept ans (adulte)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

cigale dix-sept ans (dégât)

B (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

cigale dix-sept ans (dégât)

C (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)
Caractéristiques

L’adulte a le corps cunéiforme et presque noir avec les yeux rouges. Ses ailes sont transparentes avec des nervures orange-rouge et forment une « tente » au-dessus du corps (A). La larve mature ressemble à une petite écrevisse et peut parfois être aperçue accrochée par les pattes avant sur les surfaces verticales des arbres, juste avant le passage au stade adulte.

Répartition

L’espèce est présente dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord, mais est absente du Québec, du Maine, du New Hampshire et du Vermont. Sa présence est très cyclique; les populations adultes apparaissent tous les 17 ans dans une région donnée.

Dégâts

L’espèce s’attaque au pommier et à la plupart des autres arbres fruitiers à feuilles caduques. La femelle fait des perforations rugueuses, généralement de 25 à 100 mm de longueur, dans les rameaux et les petites branches de l’arbre et pond à l’intérieur. L’écorce est séparée du bois, le bois est perforé et soulevé, et de petites touffes d’éclats de bois dépassent de la surface (B). Il arrive que les adultes se nourrissent au travers de l’écorce, causant un suintement de sève (C). Les dommages causés par la ponte peuvent aussi entraîner un flétrissement et un dépérissement des pousses terminales.

Moyens de lutte

Les jeunes arbres peuvent être recouverts d’une moustiquaire ou d’un autre type de toile pendant la période de vol des adultes. Une bande de carton recouverte de ruban collant peut être fixée autour du tronc de l’arbre, et les insectes piégés retirés tous les matins. L’application d’insecticides par intervalles durant la période de ponte permet de réduire les dommages faits aux arbres.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.