Pour en savoir plus en 2018

Pour une copie de l'article :

Messages téléphoniques des conseillers du MAPAQ (répondeurs):

  • Montérégie: 1-888-799-9599
  • Laurentides : pas de répondeur, messages sur internet seulement
  • Estrie : 819 820-3001 / 1 800 363-7461, poste 2
  • Québec et Chaudière–Appalaches): 418 643-0033, poste 4

Version écrite des répondeurs (internet):

La version écrite des messages téléphoniques est aussi disponible pour la plupart des régions; choissez une des régions qui apparaissent après avoir cliqué sur l’icône à gauche.

Plateforme PFI 

Guide de PFI, Guide d’identification, prévisions et modèle, accès prioritaire aux avertissements du RAP et messages supplémentaires des avertisseurs. Maintenant gratuit!

Prévisions et observations en temps réel dans les vergers

Cette information est mise à jour une fois l’heure pour la tavelure et quatre fois par jour pour les stades phénologiques du pommier, les insectes et les acariens. Les sommaires météorologiques sont mis à jour une fois par jour et les prévisions météo trois fois par jour.

Pesticides

sagePour plus de détails sur les différents usages des pesticides agricoles et sur les risques qu’ils représentent pour la santé et l’environnement, vous êtes invité à consulter SAgE pesticides

Agrométéo

logoqc_trans-2Pour un accès à davantage d’options en agrométéo, vous êtes invité à visiter Agrométéo Québec pour les pommiers

Identification

Pour vous aider à identifier ennemis et alliés des cultures, dommages à la récolte ou problèmes non parasitaires etc. consultez IRIIS phytoprotection.

Ce contenu a été publié dans Infos du Réseau-pommier, Infos RAP par . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.

Laisser un commentaire