Avertissement du 25 avril: débourrement en vue, pesticides en retrait, interventions à prévoir

Pour une copie de l'article :

 

DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS

En date du 24 avril les pommiers sont au stade dormant dans toutes les régions. Le stade  débourrement (75% des bourgeons ouverts sur cv. McIntosh) est prévu le 2 mai dans les secteurs les plus chauds de la Montérégie. Ce stade devrait être atteint d’ici le 10 mai dans l’ensemble des régions pomicoles (voir le tableau à la fin du communiqué).

 

INSECTES ET ACARIENS

État de la situation

Les oeufs d’hiver du tétranyque rouge sont actuellement observables à la loupe sur les rameaux de pommiers. La punaise terne devrait faire son apparition vers la fin de cette semaine dans les vergers de la Montérégie.

Stratégies d’intervention PFI  (cliquez sur les liens pour plus d’information)

Tétranyque rouge:

  • Effectuez un comptage des œufs d’hiver : la méthode de dépistage est décrite au guide de PFI (fiche 92). Si le seuil d’intervention est atteint, votre investissement en huile devrait être plus que rentable.
  • N’appliquez pas l’huile avant le réchauffement des températures!! L’huile a une efficacité redoutable contre les oeufs si elle est appliquée dans de bonnes conditions: température chaude (idéalement 18 °C ou plus), vents faibles, quantité suffisante de bouillie). Typiquement, l’application est effectuée entre les stades débourrement avancé et pré-bouton rose, mais des applications au débourrement ou au bouton rose peuvent d’avérer tout aussi, voire plus efficaces si les conditions météo sont favorables.
  • Attention phytotoxicité: ne pas appliquer de soufre ou captane moins de 10 jours avant et après une application d’huile, et éviter d’appliquer si du gel est prévu dans les 2 jours qui suivent l’application.
  • Si vous avez subi du déclassement de fruits par la cochenille l’an passé, une intervention à l’huile est recommandée même si le seuil du tétranyque rouge n’est pas atteint. Pour bien atteindre les cochenilles l’huile doit être appliquée au stade du débourrement.

Punaise terne:

  • Pour estimer le risque que représente ce ravageur, il faut tenir compte non seulement des captures sur les pièges (à installer maintenant si ce n’est déjà fait!), mais aussi de l’activité observée sur les bourgeons, de l’historique de la parcelle, des variétés présentes, des conditions climatiques, et du type de mise en marché (voir le guide de PFI, fiche 70);
  • Pour les seuils basés sur les captures et les observations de punaises sur bourgeons, voir le guide de PFI (fiche 65);
  • Le moment de l’intervention est important, et se situe le plus souvent entre le stade du débourrement avancé et du pré-bouton rose. Toutefois, des conditions favorables à l’activité de la punaise (peu ou pas de vent, température au-dessus de 15 °C, pas de pluie) déterminent le plus souvent le moment de l’intervention.

 

GEL HIVERNAL

Les observateurs du réseau rapportent les cultivars suivants comme les plus affectés par du gel de bourgeons en Montérégie (du plus au moins affecté) : Gala,  Ambrosia, Empire, Spartan. Des pertes économiques ne sont pas nécessairement à prévoir, mais la situation doit être surveillée dans ces cultivars.

 

MESSAGES DES CONSEILLERS DU MAPAQ (RÉPONDEURS ET INTERNET) 

Les messages des conseillers en pomiculture du MAPAQ diffusent de l’information urgente, comme les données météorologiques et les infections de tavelure, de même que des recommandations ciblées pour votre région. Ces messages sont un complément essentiel aux communiqués du RAP. Ils sont disponibles soit par téléphone ou sur Internet.

Messages téléphoniques:

  • Montérégie: 1-888-799-9599
  • Laurentides : pas de répondeur, messages sur internet seulement
  • Estrie : 819 820-3001 / 1 800 363-7461, poste 2
  • Québec et Chaudière–Appalaches): 418 643-0033, poste 4

Messages Internet:

La version écrite des messages téléphoniques est aussi disponible pour la plupart des régions; cliquez sur une des 5 régions qui apparaissent à la page suivante ou écoutez le message téléphonique de votre région pour en savoir plus.

 

ÉTALONNAGE DU PULVÉRISATEUR

Pour augmenter l’efficacité de chacun de vos traitements, il est essentiel que votre pulvérisateur soit 1) en bon état et 2) bien ajusté. Ceci nécessitera votre attention en début de saison, mais également en cours de saison et en fin de saison. Consultez la fiche  61 du Guide de PFI pour une procédure étape par étape. Vous pouvez aussi visionner la série de vidéos sur la calibration des pulvérisateurs. Les cinq capsules d’environ 6 minutes chacune passent une à une les étapes nécessaires, de la préparation du pulvérisateur jusqu’au réglage lui-même. Vous ne verrez plus votre pulvérisateur de la même façon!

 

BIEN CHOISIR VOS PRODUITS PHYTOSANITAIRES

Pour choisir le meilleur produit à utiliser dans une situation donnée, les trois outils suivants sont disponibles:

  1. Pour une information générale : le Guide de PFI contient plusieurs fiches d’information sur les pesticides, et des stratégies d’interventions;
  2. Pour une information complète et détaillée : le site SAgE pesticides maintient à jour toute l’information officielle sur les produits utilisables au Québec, incluant les liens vers les étiquettes.  SAgE contient également une section « PFI » qui présente les cotes d’efficacité des pesticides contre les ravageurs, et de toxicité envers les espèces utiles.
  3. Pour une affiche-couleur:  l’affiche « Production fruitière intégrée 2018 »  présente les principales recommandations du Comité de PFI de même que la classification PFI et les cotes de toxicité de d’efficacité des pesticides. Cette affiche a été distribuée au cours du mois d’avril à tous les producteurs membres des Producteurs de pommes du Québec. Elle est aussi disponible inversion électronique sous les deux formats suivants: PDF et interactif.

 

PESTICIDES INCOMPATIBLES AVEC LA PFI EN 2018

La plupart des programmes de PFI préconisent l’utilisation de certains pesticides et en défavorisent d’autres, selon leur compatibilité avec l’approche. La classification typique retenue pour le programme québécois de PFI distingue trois catégories de produits :

  •  « verts », à impact minimal, dont l’utilisation est privilégiée en PFI.
  •  « jaunes », à impact intermédiaire, dont l’utilisation est acceptable en PFI.
  •  « rouges », à impact important, dont l’utilisation n’est pas compatible avec la PFI.

Les pesticides « rouges » et «verts» apparaissent de cette couleur dans le guide et l’affiche de PFI. Selon la classification révisée en 2018, les produits rouges sont les suivants :

Insecticides : perméthrine (ex. : AMBUSH, POUNCE, PERM-UP et DRAGNET); cyperméthrine (CYMBUSH, RIPCORD et UP-CYDE); méthomyl (LANNATE); oxamyle (VYDATE).

Fongicides : fluazinam (ALLEGRO); folpet (FOLPAN).

Ces produits ne seront pas recommandés dans les communiqués du RAP, sauf pour de rares cas d’exception. Pour plus d’informations sur les caractéristiques générales du programme québécois de PFI, consultez la fiche 6 du guide de PFI.

 

RÉÉVALUATIONS ET NOUVELLES RÉGLEMENTATIONS SUR LES PESTICIDES : DES IMPACTS À PRÉVOIR POUR LA POMICULTURE

Nouvel insecticide dans la pomme:

  • SIVANTO PRIME (flupyradifurone): un insecticide de la famille des buténolides (une nouvelle famille chimique) efficace surtout contre les insectes suceurs (ex. cicadelles, puceron rose, mineuse marbrée).

Retrait d’un insecticide dans la pomme:

  • LANNATE (méthomyl): suite à une décision de l’ARLA le 29 mars, les fabricants du Lannate ont 48 mois pour retirer les pommiers de l’étiquette.

Réévaluations de pesticides:

L’ARLA procède actuellement à la réévaluation de 16 pesticides utilisés en pomoculture : 7 fongicides, 7 insecticides, un herbicide et un régulateur de croissance (notre tableau résumant la situation est disponible ici). Elle a publié déjà des « projets de décisions » pour ces 16 produits et propose le retrait de 12 de ces matières actives dans la pomme. Ces décisions proposées sont toutes soumises à une consultation publique d’une durée de 90 jours, durant laquelle elle reçoit les commentaires et les prend en considération avant de publier ses décisions finales. Pour consulter le calendrier des consultations en cours et y participer , visitez le site de l’ARLA ici Pour soumettre des commentaires via le formulaire web, mentionnez le numéro de la publication (des consultations sont en cours pour ETHREL et pour FOLPAN).

Nouvelles réglementations sur les pesticides:

En vertu des nouvelles exigences du ministère de l’Environnement (MDDELCC), depuis le 8 mars 2018, les producteurs doivent tenir un registre des pesticides utilisés et le conserver pendant cinq ans. Pour les producteurs qui tiennent déjà un registre conformément aux exigences CanadaGAP, vous devrez ajouter les informations suivantes afin de le rendre également conforme aux exigences du MDDELCC:

Pour tous les pesticides (classes 1 à 3A)
 raisons justifiant l’application (ex. : nom de l’insecte ou de la maladie)
 matière active du pesticide
Pour les pesticides visés par une justification et une prescription agronomique*
 Numéro de la justification agronomique
 Nom de l’agronome qui a signé la justification agronomique, son numéro de membre de l’OAQ

*pour l’utilisation du clothianidine (CLUTCH), de l’imidaclopride (ADMIRE) et du thiaméthoxame (ACTARA), à partir d’avril 2019.

Pour plus de détails, consultez le Bulletin aux pomicuteurs d’avril 2018, de même que le Code de gestion des pesticides et au Règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides ainsi que les règlements les modifiant.

 

OBSERVATIONS ET PRÉVISIONS DU RÉSEAU EN DATE DU 24 AVRIL (F. Pelletier)

(cliquez pour grossir le tableau)  Ce sommaire des observations et prévisions est compilé à partir des données prises dans les vergers pilotes et des rapports des observateurs du Réseau-pommier.

Sites : Les vergers pilotes considérés sont : Québec (Sainte-Famille et Saint-Antoine-de-Tilly), Estrie (Compton), Montérégie (Rougemont, Mont-Saint-Grégoire, Saint-Paul, Saint-Hilaire, Saint-Bruno et Sainte-Cécile), Missisquoi (Dunham et Frelighsburg), Sud-ouest (Franklin et Hemmingford) et Laurentides (Oka et Saint-Joseph).

Prévisions : Les prévisions pour les ravageurs sont basées sur les modèles du Réseau, et les prévisions météo d’Environnement Canada des 5 à 7 prochains jours. Les normales sont utilisées pour compléter les prévisions. La date indiquée représente la plus hâtive des prévisions obtenues pour la région. Les prévisions ne doivent jamais remplacer l’observation et le dépistage de votre verger!

Observations : Informations rapportées par les observateurs du Réseau. La date indiquée représente la plus hâtive des observations rapportées pour la région.

Captures dans le verger du Réseau-pommier : captures moyennes par piège des 7 derniers jours, dans le bloc de pommiers sous gestion PFI de Saint-Bruno.

Degrés-jours : Cumulés en base 5 °C depuis le 1er mars, selon la méthode Baskerville en raison de sa plus grande précision (ce qui nécessite l’emploi d’outils informatiques comme Cipra). La méthode standard (qui nécessite uniquement de connaître la température maximale et minimale de chaque jour) n’est pas interchangeable avec la méthode utilisée par Cipra! Le débourrement du pommier, par exemple, correspond à 65 DJ5 « standards », mais à 79 DJ5 « Baskerville ».

Météo : Les données météo sont validées par Solutions Mesonet. Les DJ et les précipitations rapportées représentent la moyenne des valeurs obtenues pour tous les sites d’une région. Les flèches représentent l’écart à la normale pour cette région : ↑ = au-dessus de la normale; ↓ = au-dessous; ↔ = semblable.

 

POUR EN SAVOIR PLUS 

Plateforme PFI 

Guide de PFI, Guide d’identification, prévisions et modèles et accès prioritaire aux avertissements du RAP et à des messages supplémentaires des avertisseurs. Un abonnement est nécessaire (rabais de 60 % aux producteurs grâce au code promotionnel fourni par les Producteurs de pomme du Québec).

Prévisions et observations en temps réel dans les vergers

Cette information est mise à jour une fois l’heure pour la tavelure et quatre fois par jour pour les stades phénologiques du pommier, les insectes et les acariens. Les sommaires météorologiques sont mis à jour une fois par jour et les prévisions météo trois fois par jour.

sagePour plus de détails sur les différents usages des pesticides agricoles et sur les risques qu’ils représentent pour la santé et l’environnement, vous êtes invité à consulter SAgE pesticides (www.sagepesticides.qc.ca).

logoqc_trans-2Pour un accès à davantage d’options en agrométéo, vous êtes invité à visiter Agrométéo Québec pour les pommiers (www.agrometeo.org).

Pour vous aider à identifier ennemis et alliés des cultures, dommages à la récolte ou problèmes non parasitaires etc. consultez IRIIS phytoprotection  (https://www.iriisphytoprotection.qc.ca).

BONNE SAISON À TOUS !

Ce contenu a été publié dans Avertissements par . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.

Laisser un commentaire