Les spores c’est épuisant.

Pour une copie de l'article :

Le modèle RIMpro et les résultats des derniers tests d’éjection indiquent que le stock d’ascospores est épuisé pour 2019. La prochaine pluie n’est donc pas à risque pour une infection primaire dans la plupart des vergers du sud du Québec. La fin de la période des éjections d’ascospores ne veut pas dire la fin des traitements. Les infections précédentes ne sont pas toutes apparentes et il est possible que des taches apparaissent d’ici les deux prochaines semaines environ. Les producteurs confiants et dépistés assidument peuvent adapter une stratégie allégée de traitements fongicides.

Laisser un commentaire