La température pendant la période suivant l’éclosion des fleurs est un facteur déterminant du risque d’infection par le feu bactérien. Les éclosions du 15 au 19 mai dans les régions autour de Montréal ont eu lieu dans des conditions peu propices à la maladie. Quand le risque est très faible, les fleurs ne sont mêmes pas représentées sur le graphique de RIMpro. La saison des infections sur fleurs n’est pas terminée pour autant. Dans les vergers où des nouvelles fleurs ouvrent demain le 20 mai, restez à l’affût d’une possible infection vers le 22 ou 23 mai.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire