Arpenteuse du printemps

Pour une copie de l'article :
Paleacrita vernata (Peck)    Lepidoptera : Geometridae
Spring cankerworm icône feuilles
Larve 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

arpenteuse du printemps (femelle adulte)

A (photo : Thérèse Arcand – Ressources naturelles Canada)

arpenteuse du printemps (larves et dégât)

B (photo : Marcel Mailloux – Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec)

arpenteuse du printemps (dégât)

C (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)
Caractéristiques

L’adulte mâle est gris avec des lignes sinueuses sur les ailes antérieures; la femelle possède des moignons d’ailes gris (A). La chenille est vert pâle à brun foncé avec deux bandes jaunes longitudinales sur les flancs (B). Elle se déplace en faisant un U renversé.

Répartition

L’espèce est présente dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord.

Dégâts

L’arpenteuse du printemps s’attaque au pommier et à d’autres arbres fruitiers. La chenille dévore le feuillage (B) et les fruits en développement (C). Elle consomme toute la feuille, sauf les nervures.

Moyens de lutte

Ces insectes causent peu de problèmes. L’élimination et la destruction des branches touchées permettent généralement d’éliminer les chenilles observées sur les arbres.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.