Noctuelle du fruit vert

Pour une copie de l'article :
Orthosia hibisci (Guenée)    Lepidoptera : Noctuidae
Speckled green fruitworm icône pommesicône pommes
Larve 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

noctuelle du fruit vert (adulte)

A (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

noctuelle du fruit vert (larve et dégât)

B (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

noctuelles du fruit vert, des fruits verts et cuivrée (dégât sur feuille)

C (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

noctuelles du fruit vert, des fruits verts et cuivrée (dégât sur fruit)

D (photo : New York State Agricultural Experiment Station)
Caractéristiques

Le papillon de la noctuelle du fruit vert (ou orthosie verte) est gris-beige. Ses ailes portent deux taches gris-pourpre et son thorax est duveteux (A). Les œufs sont déposés sur la face supérieure des feuilles. La chenille est vert jaunâtre et présente de nombreuses mouchetures blanchâtres et trois raies blanches le long du dos (B).

Répartition

L’espèce se rencontre principalement depuis le sud-est du Canada et le nord-est des États-Unis jusqu’aux États du centre du littoral de l’Atlantique.

Dégâts

L’espèce s’attaque à tous les arbres fruitiers à feuilles caduques. La chenille se nourrit des jeunes feuilles (C) et creuse des galeries dans les boutons floraux et les jeunes fruits, y laissant souvent un trou rond symétrique; le fruit tombe si le cœur est touché, sinon il reste sur l’arbre et montre des lésions liégeuses (D).

Espèces semblables

De nombreuses espèces de noctuelles s’attaquant aux jeunes fruits sont présentes dans la région, et les chenilles de la plupart se ressemblent (vertes avec des points, des taches transversales, des lignes ou des rayures blanches, crème ou jaunes). Ce complexe comprend en outre la noctuelle des fruits verts (Lithophane antennata), la noctuelle cuivrée (Amphipyra pyramidoides), Lithophane baileyi Grote et Himella fidelis Grote.

Moyens de lutte

Utiliser, au besoin, des insecticides à large spectre ou des insecticides sélectifs (par exemple, Bacillus thuringiensis) avant ou après la floraison.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.