Punaises pentatomides

Pour une copie de l'article :

Punaise verte

Acrosternum hilare (Say)   Hemiptera : Heteroptera : Pentatomidae
Green stink bug icône pommes

Punaise brune

Euschistus servus (Say)    Hemiptera : Heteroptera : Pentatomidae
Brown stink bug icône pommes

Punaise à trois taches

Euschistus tristigmus (Say)   Hemiptera : Heteroptera : Pentatomidae
Dusky stink bug icône pommes

Punaise marbrée

Halyomorpha halys (Stål)   Hemiptera : Heteroptera : Pentatomidae
Brown marmorated stink bug icône pommes
Adulte 1–2 générations
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

punaise verte (adulte)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

punaise brune (adulte)

B (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

punaise à trois taches (adulte)

C (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

punaise marbrée (adulte)

D (photo : Peter Shearer – Rutgers University)

punaises pentatomides (dégât)

E (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

punaises pentatomides (dégâts et adulte)

F (photo : Peter Jentsch – Cornell University)

punaises pentatomides (dégât)

G (photo : Peter Shearer – Rutgers University)
Caractéristiques

Les punaises pentatomides (punaises à bouclier) adultes ont le corps large et aplati, en forme de bouclier, et la tête étroite. La punaise verte est entièrement verte, de la couleur de l’herbe (A). La punaise brune est brune à brun grisâtre et légèrement mouchetée (B). La punaise à trois taches est brun foncé, et les angles antérieurs de son pronotum sont aigus (C).

La punaise marbrée est généralement brune avec certains segments des antennes blanchâtres et des bandes foncées sur les ailes postérieures, dans la partie membraneuse où elles se chevauchent. Des plaques de points cuivrés ou bleu métallique sont présentes sur la tête et le pronotum (D). La larve de la punaise marbrée a certains segments des antennes blancs et des bandes blanches sur les tibias. Son corps est brun rougeâtre et sa tête présente près des yeux des protubérances ressemblant à des cornes.

Répartition

La punaise verte et la punaise à trois taches sont présentes dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord. La punaise brune est présente depuis la Nouvelle-Angleterre jusqu’en Floride et en Illinois. La punaise marbrée est actuellement présente depuis le nord-est de la Pennsylvanie, le New Jersey et le Maryland jusqu’en Caroline du Sud et en Virginie-Occidentale, mais on s’attend à ce que sa répartition s’étende, puisque l’espèce est introduite.

Dégâts

Les punaises pentatomides peuvent parfois endommager les fruits chez tous les types d’arbres fruitiers, mais ce phénomène n’est pas encore bien compris. Les adultes peuvent causer l’avortement des fruits s’ils s’alimentent durant la floraison ou la chute de la collerette. S’ils s’alimentent plus tard dans l’été, ils peuvent causer de profonds dommages en « face de chat » (E), comme ceux causés par la punaise terne (Lygus lineolaris), ou l’apparition de dépressions, de fossettes ou de plaques liégeuses ou aqueuses sur la peau (F, G). Les punaises pentatomides s’attaquent à tous les arbres fruitiers, particulièrement les pêchers et les pommiers. D’autres espèces de punaises pentatomides sont des prédateurs.

Moyens de lutte

L’élimination dans le verger des adventices à feuilles larges qui constituent les hôtes intermédiaires de l’espèce, particulièrement les légumineuses, peut contribuer aux mesures de lutte. Si l’application d’insecticides s’avère nécessaire, elle devrait être réalisée au moment où les adultes migrants apparaissent dans le verger, pour éviter qu’ils causent des dommages en s’alimentant et qu’ils s’accouplent et pondent.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.