Pour une copie de l'article :

Dernière mise à jour le 25 février 2018
 

Virus de la mosaïque du pommier (ApMV)
Apple mosaic virus icône feuilles

mosaïque du pommier (feuilles)

A (photo : Wayne Wilcox – Cornell University)
Hôtes

Pommier.

Symptômes

Des taches, des bandes ou des motifs crème pâle à crème vif apparaissent sur les jeunes feuilles à mesure qu’elles grandissent au printemps (A). Ces marques brunissent et se nécrosent avec le temps; une chute précoce des feuilles est possible en cas d’infection grave. Les symptômes sont très variables d’une variété à l’autre.

Répartition

Maladie commune dans toutes les régions fruitières de l’est de l’Amérique du Nord.

Maladies et troubles similaires

Aucun.

Moyens de lutte

Le virus se transmet exclusivement par voie mécanique; aucun insecte vecteur n’a été identifié. Par conséquent, on peut éviter l’ApMV en plantant des arbres déclarés exempts de virus. La transmission du virus peut se produire dans le verger, en cas de fusion des racines; l’élimination des arbres infectés permet alors d’en limiter la propagation. Presque toutes les variétés sont sensibles à l’ApMV, mais les symptômes s’expriment plus facilement chez certaines d’entre elles. Ainsi, les variétés Golden Delicious, Granny Smith et Jonathan sont très sensibles, alors que la variété McIntosh est modérément sensible. Les arbres infectés peuvent quand même donner un bon rendement.