Pour une copie de l'article :

Les pluies du printemps provoquent l’éjection des spores responsables des infections de tavelure. Parfois, la pluie arrête et le feuillage sèche sans que les spores aient eu le temps de pénétrer la cuticule des feuilles et l’infection est interrompue. Les spores peuvent évidemment survivre un certain temps sur les feuilles en attendant une nouvelle pluie, mais pas toujours. C’est un tir à blanc.

La durée de survie des spores est un sujet qui revient régulièrement dans les discussions sur la tavelure. Est-ce qu’une période sèche de 4, 6, 12, ou 24 heures est nécessaire pour qu’elles meurent? Est-ce que l’infection continue avec la prochaine pluie? En fait, la survie dépend beaucoup du temps passé sur les feuilles avant la période sèche. Une pluie très courte suivie d’une période sèche tue les spores beaucoup plus rapidement qu’une pluie plus longue qui laisse aux spores un peu de temps pour commencer à germer et s’installer. Il n’existe donc pas de “règle simple et fiable”.

Heureusement, à mesure qu’elles sont publiées toutes les connaissances sur la survie des spores sont intégrées dans le logiciel RIMpro et le graphique résume bien la situation.

RIMpro représente les spores en attente d’infection par une “montagne” blanche. Plus l’éjection est forte, plus la montagne est élevée. La montagne diminue à mesure que les spores meurent pendant la période sèche. Les spores survivantes qui réussissent à infecter le feuillage sont représentées par une ligne rouge, l’indice RIM. Plus la ligne rouge monte, plus l’infection est grave.

La pluie prévue jeudi risque de mener à un “tir à blanc”: La pluie de jour donnera lieu à une éjection (en jaune) assez forte et une forte accumulation de spores sur les feuilles (montagne blanche), mais aucune infection n’est prévue. Le froid prévu pour les prochains jours ralentit la maturation, l’éjection et allonge le temps requis pour l’infection. Tout ce qui manque, c’est de la neige pour compéter ce portrait blanc!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire