L’avantage des infections au ralenti

Pour une copie de l'article :

La pluie prévue cet après midi provoquera une éjection de spores importante dans plusieurs régions. Cependant, la chute de température qui accompagnera cette pluie va allonger la durée de mouillure requise pour que les spores réussissent à percer la cuticule des feuilles et causer une infection. Selon le moment où les feuilles finiront par sécher et la température réelle, les premières spores pourraient réussir l’infection vers 15h demain. À moins d’un revirement majeur, le froid maintiendra l’infection à un niveau marginal jusqu’à dimanche.

La longue période entre la fin des éjections et l’infection est idéale pour un traitement de germination (traitement stop). Le temps froid prévu (en absence de vent) donne du temps pour s’ajuster et intervenir seulement au besoin. Les spores sont également très faciles à tuer pendant qu’elles sont à la surface du feuillage et même les produits un peu moins efficaces comme le soufre et/ou le bicarbonate peuvent facilement tuer les spores pendant la période de germination et en début d’infection.

5 réflexions sur « L’avantage des infections au ralenti »

  1. Bonjour, le rimpro est très changeant cette année. Les prévision météo sont aussi imparfaites. Par contre, je ne comprends pas qu’une ejection puisse avoir lieu si aucune période de mouillure n’est prévue. Aussi, l’infection prévue ci haut ne semble pas considérer la température nécessaire pour provoquer une infection 140 deg_hrs. Est-ce la rosée qui a provoqué la période de mouillure du rimpro?

  2. Bonjour, en effet les prévisions sont volatiles l’indice RIMpro est recalculé à chaque fois en fonction des changements. Aucune éjection n’est possible sans pluie. Si vous en voyez une sur le graphique, n’hésitez pas à nous envoyer une image. Les logiciels ne sont jamais à l’abri des « bugs », Mais franchement, ça serait bien étonnant! Beaucoup d’usagers scrutent les résultats chaque jour.

  3. Les éjections (bâtons jaunes) présentées sur le graphique de l’article sont directement en lien avec la pluie (bleu foncé). Je ne suis pas certain de comprendre votre commentaire sur ce point

  4. La rosée enregistrée et prédite donne effectivement une période de mouillure dans RIMpro. Dans ce graphique, c’était une prévision d’humidité relative élevée après la pluie

Laisser un commentaire