Mineuse des feuilles du prunier

Pour une copie de l'article :
Lyonetia prunifoliella Hübner    Lepidoptera : Lyonetiidae
Apple (Lyonetia) leafminer icône feuilles
Chenille 6+ générations
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

mineuse des feuilles du prunier (adulte)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

mineuse des feuilles du prunier (nymphe)

B (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

mineuse des feuilles du prunier (dégâts)

C (photo : New York State Agricultural Experiment Station)
Caractéristiques

Les ailes antérieures de l’adulte sont étroites et blanches avec de grandes marques noir-gris et brunes dans la partie apicale; les ailes sont bordées de longs poils (A). La chenille est blanchâtre et demeure généralement cachée dans la mine qu’elle creuse dans la feuille. La chrysalide est suspendue dans un cocon en « hamac » fixé sur la face inférieure de la feuille (B).

Répartition

L’espèce se rencontre principalement depuis le nord-est des États-Unis jusqu’aux États du centre du littoral de l’Atlantique.

Dégâts

L’espèce s’attaque au pommier, au prunier et au cerisier. La chenille creuse une mine linéaire sinueuse qui s’élargit vers la surface de la feuille et prend l’apparence d’une tache (C). Des déjections noires sont rejetées par des trous percés dans l’épiderme inférieur de la feuille et forment souvent des filaments qui pendent de la mine.

Moyens de lutte

L’élimination des racines adventives et des drageons peut grandement réduire la quantité de nourriture disponible pour les chenilles et ainsi limiter le nombre d’adultes. Éviter toute fertilisation excessive qui entraînerait une augmentation de la croissance végétative, particulièrement en fin de saison.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.