Psylle du pommier

Pour une copie de l'article :
Cacopsylla mali (Schmidberger)    Hemiptera : Sternorrhyncha : Psyllidae
Apple sucker icône feuilles
Colonies 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

psylle du pommier (adulte)

A (photo : Alan Eaton – University of New Hampshire)

psylle du pommier (larves)

B (photo : Michael Quinn – University of New Hampshire)
Caractéristiques

L’adulte ressemble à une minuscule cigale; son corps est jaune verdâtre à jaune, parfois avec du rouge ou du brun, ses yeux sont vert clair à brun rougeâtre, ses antennes sont longues et minces, et ses ailes sont transparentes et iridescentes (A). La larve est vert jaunâtre clair; ses yeux sont verts, son corps est court et large, semble aplati et est arrondi dans la partie postérieure, et ses bourgeons alaires sont proéminents (B).

Répartition

L’espèce est présente depuis le sud-est du Canada jusqu’en Nouvelle-Angleterre et dans l’État de New York.

Dégâts

L’espèce s’attaque au pommier. Les stades mobiles sucent la sève des jeunes pousses tendres et en excrètent l’excès sous forme de miellat. Le miellat, qui constitue un bon milieu de croissance pour la fumagine, s’accumule sur les feuilles et les fruits et peut tuer les tissus des feuilles. Le prélèvement excessif de sève et l’injection de salive toxique peuvent causer un flétrissement et une chute précoce des feuilles.

Espèces semblables

Le psylle du poirier (Cacopsylla pyricola) est étroitement apparenté au psylle du pommier, mais il est de couleur plus foncée et ne s’attaque pas au pommier.

Moyens de lutte

Appliquer de l’huile avant la floraison pour éliminer la ponte printanière. Le psylle du pommier est la proie de plusieurs insectes prédateurs, mais de nombreuses méthodes de production commerciales (application d’insecticides à large spectre, d’huile d’été hautement raffinée ou de savon insecticide) réduisent indirectement les populations de ces insectes.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.