Scolyte du pêcher

Pour une copie de l'article :
Phloeotribus liminaris (Harris)    Coleoptera : Curculionidae
Peach tree beetle icône tronc et branches
Adulte 2 générations imbriquées
Débourrement avancé Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

scolyte du pêcher (adulte)

A (photo : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources)

scolyte du pêcher (dégât)

B (photo : Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources)
Caractéristiques

L’adulte a le corps brun et orné de nombreux points d’où émergent des poils jaunâtres (A). La larve est petite, vermiforme et dépourvue de pattes.

Répartition

L’espèce est présente dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord.

Dégâts

L’espèce s’attaque principalement au pêcher et au cerisier, mais aussi au prunier. L’adulte s’attaque aux arbres sains ou en mauvaise santé et creuse des trous dans la couche externe de l’écorce du tronc et des branches, causant un écoulement de sève par les plaies (B). Il laisse de petits trous remplis de déjections. Les galeries peuvent affaiblir l’arbre ou même le tuer.

Espèces semblables

Le scolyte des arbres fruitiers (Scolytus rugulosus) a un aspect et des habitudes très semblables à ceux du scolyte du pêcher, mais ses galeries sont remplies de déjections agglutinées par de minces fils de soie, et il construit ses chambres d’incubation dans le sens des fibres du bois plutôt que parallèlement à celles-ci.

Moyens de lutte

Éliminer les éléments propices à la reproduction de l’espèce (arbres morts, tas de broussailles, piles de bois ou de déchets de taille) à proximité du verger. Adopter un programme de fertilisation équilibré pour favoriser le rétablissement des arbres affaiblis; éliminer les arbres qui ne peuvent pas être réchappés.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.