Saperde du pommier

Pour une copie de l'article :
Saperda candida Fabr.    Coleoptera : Cerambycidae
Roundheaded appletree borer icône tronc et branchesicône tronc et branches
Adulte 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

saperde du pommier (adulte)

A (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

saperde du pommier (larve)

B (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

saperde du pommier (dégât)

C (photo : New York State Agricultural Experiment Station)
Caractéristiques

L’adulte (A) a le corps dur, allongé et rayé longitudinalement de bandes blanches et brunes. Il porte de très longues antennes. La larve est vermiforme, charnue, de couleur crème et dépourvue de pattes; sa tête est brun foncé et pourvue de mandibules noirâtres. Le premier segment thoracique est plus large que le reste du corps (B).

Répartition

L’espèce est présente dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord.

Dégâts

L’espèce s’attaque principalement au pommier, mais la plupart des arbres fruitiers à feuilles caduques sont vulnérables. La larve creuse des galeries, le plus souvent à la base du tronc, laissant des amas de sciure rougeâtre à leur entrée. Les arbres infestés semblent malades, leur feuillage étant clairsemé et pâle (C). Les attaques répétées année après année peuvent tuer l’arbre ou l’affaiblir au point qu’il soit brisé par le vent. Souvent, les jeunes arbres qui ont été annelés produisent une abondance de fleurs et de fruits et meurent durant le mûrissement de ces derniers.

Moyens de lutte

La saperde du pommier peut facilement devenir un problème grave dans le cas des pommiers négligés ou des pommiers cultivés dans les cours arrières des maisons. Éliminer les hôtes alternatifs (arbres de la famille des rosacées) poussant à proximité. Protéger les arbres contre la ponte à la base du tronc (moustiquaire) et désherber le pied des pommiers. Un insecticide peut être utilisé sur le tronc contre les adultes durant la période de ponte, du début au milieu de l’été.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.