Scarabée japonais

Pour une copie de l'article :
Popillia japonica Newman    Coleoptera : Scarabaeidae
Japanese beetle icône feuillesicône pêchesicône pêches
Adulte 1 génération
Débourrement avancé Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

scarabée japonais (adulte)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

scarabée japonais (dégât)

B (photo : Peter McGhee – Michigan State University)

scarabée japonais (adultes et dégât)

C (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

scarabée du rosier (adultes)

D (photo : Mike Haas – Michigan State University)
Caractéristiques

L’adulte est vert métallique ou bronze verdâtre avec les élytres rougeâtres et plusieurs taches blanches près de l’extrémité et sur les côtés de l’abdomen (A). La larve est grosse, vermiforme et en forme de C; elle vit dans le sol et ne se rencontre pas dans les arbres.

Répartition

L’espèce est présente dans le sud-est du Canada et la plupart des États producteurs de fruits de l’est des États-Unis.

Dégâts

L’espèce s’attaque à tous les arbres fruitiers, particulièrement le pêcher et le pommier. L’adulte se nourrit de la surface des fruits et des feuilles des arbres fruitiers à feuilles caduques (B, C). Il peut consommer une partie de la peau des fruits, y creuser des plaques peu profondes irrégulières ou les dévorer presque entièrement. En outre, il squelettise les feuilles (C). Les dégâts les plus graves surviennent dans les endroits à sol sableux, souvent sur les bords des vergers, à proximité des zones herbeuses.

Espèces semblables

L’adulte du scarabée du rosier (Macrodactylus subspinosus) est mince, a de longues pattes et est de couleur fauve avec la tête et le thorax brun rougeâtre et le dessous du corps noir (D). La larve de cette espèce est elle aussi grosse, vermiforme et en forme de C. Le scarabée du rosier et le scarabée japonais sont tous deux apparentés au hanneton vert (Cotinis nitida), qui est parfois présent au stade adulte en même temps que le scarabée japonais. Le scarabée japonais et le hanneton vert se distinguent par leur grosseur et leur couleur. De plus, alors que le hanneton vert peut s’attaquer aux fruits verts et aux fruits mûrissants, le scarabée japonais préfère les fruits qui sont presque mûrs.

Moyens de lutte

Les dommages causés par les adultes sont sporadiques et temporaires durant l’été. Au besoin, un insecticide peut être utilisé lorsque les dommages occasionnés aux feuilles sont remarqués; il peut être nécessaire d’effectuer d’autres traitements à mesure que de nouveaux adultes arrivent. Il existe également des produits de lutte biologique contre le scarabée japonais; ces produits laiteux renferment des spores de bactérie ou des nématodes.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.