Perceur du pêcher

Pour une copie de l'article :
Synanthedon exitiosa (Say)    Lepidoptera : Sesiidae
Peachtree borer icône tronc et branchesicône racines
Adulte 1–2 générations
Débourrement avancé Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

perceur du pêcher (adulte)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)
Mâle à gauche; femelle à droite.

perceur du pêcher (larve)

B (photo : New York State Agricultural Experiment Station)

perceur du pêcher (dégât)

C (photo : New York State Agricultural Experiment Station)
Caractéristiques

L’adulte est un papillon bleu métallique; ses ailes sont transparentes, et son abdomen présente une large bande transversale orange (femelle) ou au moins deux bandes transversales jaunes (mâle) (A); dans le cas des deux sexes, les ailes sont plus ambrées chez le perceur du pêcher que chez le petit perceur du pêcher. La chenille est blanche ou crème avec la tête brun jaunâtre à brun foncé; elle est dépourvue de poils et possède des pattes (B).

Répartition

L’espèce est répandue dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord.

Dégâts

L’espèce s’attaque à tous les arbres à fruits à noyau, principalement le pêcher. La chenille s’introduit généralement par une fissure ou une plaie situées près de la surface du sol et creuse dans l’écorce, puis aménage des galeries entre la couche interne de l’écorce et l’aubier et se nourrit du cambium. La chenille s’attaque généralement à la portion du tronc qui se trouve entre 7,5 cm sous la surface du sol et 25 cm au-dessus et parfois également aux grosses racines. Les zones attaquées présentent souvent des amas de gomme mélangée à des déjections suintant de l’écorce (C). Les jeunes arbres peuvent être complètement annelés et finir par mourir; les arbres âgés sont affaiblis et deviennent sensibles aux autres insectes et aux maladies.

Espèces semblables

L’espèce est très semblable au petit perceur du pêcher (Synanthedon pictipes). Toutefois, dans le cas du perceur du pêcher, la femelle adulte présente sur l’abdomen une seule bande transversale, orange et large, et le mâle présente trois ou quatre bandes jaune clair, alors que dans le cas du petit perceur du pêcher le mâle et la femelle présentent tous deux sur l’abdomen deux bandes jaune clair. De plus, le perceur du pêcher ne s’attaque qu’au tronc, près du sol ou juste sous la surface du sol. Les deux espèces se rencontrent souvent ensemble.

Moyens de lutte

Surveiller la présence de l’espèce et sa période de vol au moyen de pièges à phéromone. La confusion sexuelle est efficace contre les deux espèces dans les vergers de plusieurs hectares. De plus, un insecticide de contact peut être appliqué sur le tronc durant l’été ou après la récolte.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.