Tavelure noire

Pour une copie de l'article :
Cladosporium carpophilum Thuem.
Peach scab icône pêchesicône pêches

tavelure noire (fruit)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

tavelure noire (tiges)

B (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)
Hôtes

Pêcher.

Symptômes

Les lésions apparaissant sur les fruits ont d’abord la forme de petites taches circulaires verdâtres qui grossissent et s’assombrissent graduellement lorsque la production de spores débute (A). Les taches font leur apparition lorsque les fruits ont atteint la moitié de leur grosseur; elles se trouvent le plus souvent à l’extrémité pédonculaire du fruit, mais peuvent couvrir toute sa surface. Des infections secondaires peuvent se produire sur les rameaux (B) ainsi que sur le fruit des variétés tardives.

Répartition

Maladie commune dans toutes les régions fruitières de l’est de l’Amérique du Nord, mais surtout importante dans les régions productrices chaudes et humides.

Maladies et troubles similaires

La tavelure noire peut être confondue avec les infections dues à la tache noire bactérienne (Xanthomonas arboricola pv. pruni), mais s’en distingue par la présence d’une sporulation vert foncé.

Moyens de lutte

Les symptômes apparaissent après une période d’incubation de 40 à 70 jours. À cause de cette très longue période d’incubation, seules les infections qui surviennent entre la chute de la collerette et le durcissement du noyau provoquent l’apparition de symptômes sur les fruits. On utilise habituellement des fongicides au cours de cette période pour protéger les fruits.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.