Drosophile à ailes tachetées

Pour une copie de l'article :

Drosophila suzukii (Matsumura)    Diptera : Drosophilidae
Spotted wing Drosophila

drosophile à ailes tachetées (adulte)

A (photo : Joseph Moisan-De Serres – Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec)

drosophile à ailes tachetées (adulte mâle)

B (photo : Gorak Arakelian)

drosophile à ailes tachetées (adulte femelle)

C (photo : Martin Hauser – University of California)

drosophile à ailes tachetées (larves et dégât)

D (photo : Joseph Moisan-De Serres – Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec)
Caractéristiques

Les adultes sont petits (2 à 3 mm) avec un abdomen arrondi (A), comme c’est le cas pour les autres drosophiles. Les mâles possèdent un petit point noir caractéristique sur chaque aile (B). Les femelles peuvent être identifiées à l’aide d’une loupe binoculaire; celles-ci possèdent un ovipositeur dentelé (C).

Répartition

L’espèce est établie ou a été trouvée dans la plupart des États et provinces producteurs de fruits de l’est de l’Amérique du Nord, du Québec et de l’Ontario jusqu’en Caroline du Nord au sud et jusqu’au Wisconsin, à l’Illinois et au Kentucky à l’ouest.

Dégâts

Les femelles « scient » les fruits sains et pondent leurs œufs dans l’ouverture. Elles peuvent pondre des centaines d’œufs durant les deux à trois semaines de leur vie adulte. Mis à part pour une petite piqûre d’aiguille causée lors de la ponte, les fruits infestés ne présentent pas de dégâts évidents au début. Les œufs éclosent 5–7 jours après la ponte et les larves se nourrissent de la chair des fruits. Les régions ainsi attaquées perdent leur couleur et les tissus s’affaissent éventuellement (D).

Moyens de lutte

Surveiller la présence des adultes au moyen d’un piège dans lequel un mélange de levure, de sucre et d’eau aura été versé afin d’attirer les drosophiles. Pour prévenir l’infestation des fruits à risque, des applications régulières d’insecticides à large spectre sont nécessaires durant le mûrissement et la récolte des fruits.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.