METTEZ CES DATES À VOS AGENDAS ET PASSEZ LE MOT!
(J. Gagné et G. Chouinard)

Image Agri-Réseau

Six événements auront lieu cet été, dont cinq dans les vergers-vitrines du Québec. Nous serons sûrement dans un verger près de chez vous! La programmation détaillée et les liens d’inscription seront disponibles sous peu, surveillez votre boîte aux lettres ou visitez vitrine-pommes.com.

Ces événements sont offerts grâce à l’implication de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), des Producteurs de pommes du Québec (PPQ) et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), et à une aide financière dans le cadre du programme Prime-Vert.

DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS
(F. Pelletier)

Le stade « nouaison » a été atteint dans toutes les régions à l’exception de celle de Québec où les pommiers sont actuellement au stade calice. En date du 30 mai, le calibre moyen pour le cultivar ‘McIntosh’ était de 10-12 mm pour les sites les plus hâtifs (Montérégie). D’après les rapports de certains collaborateurs, la nouaison est variable selon les cultivars et selon les sites, notamment ceux affectés par le gel hivernal.

Éclaircissage (rappels)

  • Les doses des produits éclaircissants peuvent être ajustées en fonction de la météo observée au moment du traitement et les jours suivants. Consultez l’avertissement N° 6 du 18 mai 2022.
  • L’éclaircissage sans carbaryl c’est possible!
  • Après avoir utilisé les agents ou les appareils éclaircissants, il faut attendre la chute physiologique des fruits (fin juin à début juillet) pour évaluer les besoins d’éclaircissage manuel.

LA SAISON DE LA TAVELURE N’EST PAS FINIE
(V. Philion)

Dans les régions limitrophes à Montréal, la réserve des ascospores de Venturia inaequalis diminue, mais n’est pas épuisée. Les résultats d’éjection n’étaient pas disponibles au moment de publier ce texte, mais les baisses observées par site reflètent temporairement la pluie des derniers jours. Les pluies prévues au cours de la prochaine semaine pourraient encore provoquer des éjections assez importantes pour causer des infections à risque élevé. Les traitements fongicides sont donc encore requis, soit avant la pluie, pendant la germination des spores ou le plus tôt possible après le début des infections. Pour la plupart des produits, les traitements les plus efficaces sont ceux réalisés après les éjections, mais avant que l’infection soit trop avancée. Le sommet de la zone orange des graphiques de RIMpro est un bon indicateur de la limite de temps pour terminer les traitements. Les traitements « de secours », appliqués tardivement, sont ceux qui entraînent le plus de problèmes.

LE FEU BACTÉRIEN DU POMMIER EST APPARU

(V. Philion)

Les symptômes de feu bactérien en lien avec l’infection des fleurs écloses vers le 13 mai (infection le 15 mai) sont visibles et rapportés par plusieurs conseillers. Les symptômes reliés aux infections du 15 au 17 mai (variables selon les endroits) devraient être visibles. Les symptômes en lien avec les infections plus tardives (ex. : éclosion le 20 ou 21 mai et infections du 22 au 25 mai) devraient être visibles d’ici quelques jours. Un programme de traitement avec les régulateurs de croissance APOGEE/KUDOS est une bonne stratégie pour limiter les dégâts lorsque les symptômes sont fraîchement apparus. Les traitements préventifs de APOGEE/KUDOS sont aussi possibles si votre verger n’est pas dépisté, mais fortement à risque.

 


LE BLANC DU POMMIER S’INCRUSTE

(V. Philion)

Des pousses infectées de blanc du pommier sont rapportées par plusieurs conseillers. Lorsque la maladie se propage, il devient très difficile de reprendre le contrôle. Les traitements doivent être réalisés juste avant ou après le jour des infections prévues pour bien couvrir le feuillage et arrêter l’infection. Les fongicides utilisés pour combattre la tavelure ne sont pas tous efficaces contre le blanc.

INSECTES RAVAGEURS
(F. Pelletier)

Quelques dommages de charançon de la prune datant de la semaine dernière ont été rapportés par les collaborateurs et quelques dommages frais ont été observés en début de semaine. Selon les prévisions météorologiques actuelles, les prochaines nuits ne seront pas très propices à l’activité de cet insecte (mais gardez l’oeil ouvert).

Les captures de carpocapse de la pomme ont débuté dans l’ensemble des régions incluant celle de Québec. Peu de captures sont rapportées jusqu’à présent et elles proviennent principalement des vergers où il n’y a pas de confusion sexuelle. Selon le modèle prévisionnel, nous sommes actuellement au tout début de la ponte (5 % des œufs pondus) dans les régions les plus hâtives et la ponte devrait s’étaler jusqu’en juillet.

Les premières chrysalides de tordeuse à bandes obliques (TBO) ont été observées à la fin de la semaine dernière en Montérégie et au début de cette semaine dans la région des Laurentides. Selon le modèle prévisionnel, le vol des papillons devrait débuter la semaine prochaine dans les régions les plus chaudes (voir le sommaire pour les prévisions par région).

La présence de larves de punaise de la molène est rapportée par plusieurs collaborateurs, mais les niveaux de populations sont généralement faibles. Quelques dommages minimes ont été observés dans certains sites et une minorité de vergers ont atteint le seuil d’intervention pour les variétés sensibles.

Les premières observations localisées de colonies de pucerons rose, vert et lanigère sont mentionnées par les observateurs du Réseau ainsi que le début des captures du petit carpocapse de la pomme.

Selon le modèle prévisionnel, le vol des papillons de sésie du cornouiller devrait débuter environ à la mi-juin dans les régions les plus hâtives.

STRATÉGIES D’INTERVENTION CONTRE LES INSECTES 
(G. Chouinard)

Carpocapse

Si vous utilisez la confusion sexuelle

Le seuil d’intervention recommandé pour le carpocapse sous confusion est de 0,5 % de fruits attaqués. La confusion sexuelle du carpocapse est aussi efficace contre le petit carpocapse! Plus de détails sont fournis dans les fiches techniques sur la confusion (accessibles via la fiche 76 du Guide de production fruitière intégrée [Guide PFI]).

Si vous n’utilisez pas la confusion sexuelle et qu’une intervention est nécessaire

Selon les produits utilisés, l’application pourra viser les œufs ou les jeunes chenilles. Dans le premier cas, il faudra intervenir avant le début de l’éclosion des oeufs (prévue à la mi-juin dans les sites les plus chauds de la Montérégie, selon les prévisions actuelles du Réseau). Dans le deuxième cas, il faudra intervenir au pic d’éclosion des œufs (actuellement prévu la première semaine de juillet en Montérégie).
À propos des pulvérisations contre le carpocapse

Chaque période d’intervention « propice » a une date de début, mais aussi une durée qui peut être très longue dans le cas du carpocapse. Ainsi, l’éclosion des œufs de la première génération s’étale habituellement sur 7 semaines en Montérégie. Il importe donc de maximiser la durée d’action de chaque application d’un pesticide et de ne pas commencer les interventions dès le tout début d’une période propice, toujours en tenant compte du produit utilisé et de la météo.

Bien entendu, un verger hâtif ayant un important historique de dommages pourrait devoir être protégé plus tôt et nécessitera un plus grand nombre d’applications pour couvrir la plus grande période de risque.

Les produits efficaces contre le carpocapse réprimeront également le petit carpocapse (même si les applications pourraient être faites quelques jours plus tôt dans le cas du petit carpocapse).

Saviez-vous que la confusion sexuelle peut aussi être utilisée pour la sésie du cornouiller? 

Les diffuseurs pour cette espèce (ISOMATE DWB) doivent être installés avant l’apparition des papillons (prévue à la mi-juin dans les sites les plus chauds du Québec).

Hoplocampe et Tordeuse à bandes obliques 
Mis à part dans la région de Québec et les régions plus au nord, les interventions ne sont plus recommandées à ce stade, le stade protégé de ces ravageurs étant atteint. Dans les régions moins avancées, il faut intervenir rapidement, mais uniquement si le seuil d’intervention est atteint, afin de ne pas affecter inutilement votre portefeuille et vos travailleurs bénévoles (prédateurs et parasitoïdes)! Une autre fenêtre d’intervention contre la tordeuse à bandes obliques s’ouvrira durant l’été, lorsque la prochaine génération de chenilles apparaîtra, si les seuils d’intervention sont atteints.

Charançon (rappel)

Si votre verger comporte un historique de dégâts et qu’aucune intervention postflorale efficace contre cet insecte n’a encore été appliquée, il faut prévoir une intervention à la faveur des prochaines journées favorables (consultez le sommaire de la semaine pour connaître la situation par région). Autrement, commencez le dépistage dès la nouaison afin de prévoir le besoin d’interventions additionnelles qui pourront être localisées.

Punaise de la molène (rappel)

Tant que les fruits n’ont pas encore atteint un diamètre de 10 mm, une intervention peut être envisagée si la punaise de la molène est présente et si plus de 1 à 5 % des fruits sont attaqués. Une fois que les fruits ont atteint ce diamètre, la punaise de la molène n’est plus nuisible. Elle est même un excellent prédateur d’acariens; il faut donc la protéger!

 

OBSERVATIONS ET PRÉVISIONS DU RÉSEAU EN DATE DU 31 MAI
(F. Pelletier)

Cliquez ici pour consulter le sommaire préparé chaque semaine pour les différentes régions pomicoles.

POUR EN SAVOIR PLUS

Cliquez ici pour les messages téléphoniques des conseillers du MAPAQ, les dernières prévisions et les observations en temps réel dans les vergers pilotes du Réseau-pommier.

Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire