Arpenteuse tardive

Pour une copie de l'article :
Operophtera brumata (L.)    Lepidoptera : Geometridae
Winter moth icône feuillesicône fleursicône pommes
Larve 1 génération
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

arpenteuse tardive (adulte mâle)

A (photo : Heather Faubert – University of Rhode Island)

arpenteuse tardive (adulte femelle)

B (photo : Hannes Lemme – Bugwood.org)

arpenteuse tardive (larve)

C (photo : Heather Faubert – University of Rhode Island)

arpenteuse tardive (dégât)

D (photo : Erika Bent – Wolfville, Nova Scotia)
Caractéristiques

Le mâle adulte a les ailes brun grisâtre (A); la femelle adulte a des moignons d’ailes et ne peut pas voler. En raison de cette absence d’ailes complètes et de son gros corps, la femelle semble avoir de longues pattes et ressemble à première vue à une araignée (B). La chenille est vert olive avec la tête noire durant les premiers stades larvaires; plus tard, elle est d’un vert plus vif et présente des lignes blanches sur le dos et les côtés du corps (C).

Répartition

L’espèce se rencontre principalement dans les provinces Maritimes, dans l’est du Canada, mais aussi dans la partie côtière du Massachusetts et du Rhode Island.

Dégâts

L’espèce s’attaque principalement au pommier, mais aussi au poirier, au cerisier et au prunier. La chenille se nourrit des jeunes feuilles, attachant les feuilles ensemble de façon lâche et y faisant des trous; plus tard, elle peut consommer les boutons floraux et faire des trous dans les fruits en développement. Les parties endommagées se cicatrisent et, au moment de la récolte, elles ont l’apparence de plaques liégeuses plates ou concaves ou parfois, si la chenille a pénétré en profondeur dans le fruit, de fentes profondes (D).

Espèces semblables

La chenille de l’arpenteuse tardive ressemble à celle de l’eupithécie rectangulaire (Chloroclystis rectangulata), particulièrement durant les deux premiers stades larvaires, mais elle s’en distingue par sa répartition et sa couleur (la chenille présente plusieurs lignes blanches durant les derniers stades dans le cas de l’arpenteuse tardive, alors qu’elle présente une seule ligne dorsale rougeâtre dans le cas de l’eupithécie rectangulaire).

Moyens de lutte

Au besoin, utiliser un insecticide contre les jeunes chenilles peu après l’éclosion, normalement entre les stades pré-bouton rose et bouton rose.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.