Vers-gris grimpants

Pour une copie de l'article :

Ver-gris moissonneur

Euxoa messoria (Harris)    Lepidoptera : Noctuidae
Darksided cutworm icône feuillesicône fleurs

Ver-gris terne

Feltia jaculifera (Guenée)    Lepidoptera : Noctuidae
Dingy cutworm icône feuillesicône fleurs

Ver-gris marbré

Abagrotis alternata (Grote)    Lepidoptera : Noctuidae
Mottled cutworm icône feuillesicône fleurs

Ver-gris tacheté

Xestia c-nigrum (L.)    Lepidoptera : Noctuidae
Spotted cutworm icône feuillesicône fleurs

Ver-gris panaché

Peridroma saucia (Hübner)    Lepidoptera : Noctuidae
Variegated cutworm icône feuillesicône fleurs

Ver-gris clandestin

Spaelotis clandestina (Harris)    Lepidoptera : Noctuidae
W-marked cutworm icône feuillesicône fleurs
Larve 1–2 générations
Pré-bouton rose Bouton rose Floraison Calice Début été Mi-été Pré-​récolte

vers-gris grimpants (larves)

A (photo : Mid-Atlantic Orchard Monitoring Guide)

vers-gris grimpants (larves)

B (photo : New York State Agricultural Experiment Station)
Caractéristiques

Grand complexe d’espèces semblables. L’adulte est un papillon brun foncé ou grisâtre. La chenille a généralement le corps lisse, peu poilu, brun-gris terne avec des rayures, des points ou des taches brun foncé, noires, jaunes ou blanches; la capsule céphalique est brune ou noire (parfois avec des marques caractéristiques) (A, B).

Répartition

Ces espèces sont des ravageurs surtout dans les États centraux et les États du centre du littoral de l’Atlantique.

Dégâts

Diverses espèces de vers-gris grimpants s’attaquent au pommier, au pêcher, au poirier et au prunier. Les chenilles hivernent puis deviennent actives au printemps; durant la nuit, elles quittent le parterre du verger et grimpent dans les arbres pour se nourrir des boutons floraux, des fleurs et des jeunes feuilles, puis retournent au sol s’abriter durant le jour. Généralement, elles s’alimentent uniquement dans le centre de la partie inférieure du houppier et à proximité du tronc, mais les grandes populations peuvent dénuder les arbres en entier. Les petits arbres peuvent devenir rabougris ou avoir une croissance anormale. Dans le cas des espèces pour lesquelles il y a deux générations par année, les chenilles de la deuxième génération causent peu de dommages en s’alimentant.

Moyens de lutte

L’élimination des adventices, particulièrement autour des jeunes arbres, favorise une diminution des dommages causés par les vers-gris grimpants. Ce complexe d’espèce apparaît de façon sporadique, de sorte qu’aucun seuil n’a été établi. Les petits arbres peuvent être entièrement défoliés et sont les plus gravement endommagés, mais les gros arbres peuvent résister aux défoliations printanières, même durant plusieurs années successives.

 
bannière du CRAAQ pour le Guide d'identification - maladies, ravageurs et organismes bénéfiques des arbres fruitiers

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , , , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.


Franz Vanoosthuyse

Franz est détenteur d'une maîtrise en biologie de l'Université du Québec à Montréal. En plus de sa passion pour les insectes, il a développé des compétences en graphisme et mise en page. Professionnel de recherche au sein du laboratoire de production fruitière intégrée, il en est le responsable technique et il réalise des projets de recherche pour répondre aux problématiques entomologiques du secteur pomicole et des petits fruits.