Tache annulaire nécrotique

Pour une copie de l'article :
Virus de la tache annulaire nécrotique du prunier (PNRSV)
Prunus necrotic ringspot icône feuilles

tache annulaire nécrotique (feuille)

A (photo : Alan Jones – Michigan State University)

tache annulaire nécrotique (feuilles)

B (photo : Thomas Burr – Cornell University)

tache annulaire nécrotique (fruits)

C (photo : Wayne Wilcox – Cornell University)
Hôtes

Cerisier, pêcher, prunier.

Symptômes

Chez certaines branches ou dans l’arbre entier, on observe un retard du débourrement ou de la feuillaison, le rabougrissement et l’ondulation des feuilles et le raccourcissement du pédicelle des fleurs au printemps. Sur les nouvelles feuilles apparaissent des taches, des lignes ou des anneaux chlorosés (A). En cas d’infection grave, les zones chlorosées se nécrosent et se détachent de la feuille, qui devient alors criblée de trous ou prend un aspect déchiqueté (B). La maturation des fruits peut être retardée, et les fruits peuvent porter des marques (C). Il arrive aussi que des arbres présentent ces symptômes au cours d’une année, mais n’en présentent pas les années suivantes (symptômes de « choc »).

Répartition

Maladie commune dans toutes les régions fruitières de l’est de l’Amérique du Nord.

Maladies et troubles similaires

Toute maladie ou tout trouble causant des criblures, comme la tache noire bactérienne (Xanthomonas arboricola pv. pruni), le chancre bactérien (Pseudomonas syringae pv. syringae, Pseudomonas syringae pv. morsprunorum) et la jaunisse du griottier, peut être confondu avec une infection causée par le PNRSV. De façon générale, il faut identifier le pathogène pour confirmer le diagnostic.

Moyens de lutte

Le PNRSV peut être transmis à des arbres sains au moment de leur multiplication ou de la pollinisation par des abeilles ou des bourdons. En pépinière, la lutte contre le PNRSV repose sur des programmes de certification de l’absence de virus; au verger, cette lutte repose sur l’élimination des arbres atteints.

Ce contenu a été publié dans Guide d'identification par , et . Mettez-le en favori avec son permalien.

Gerald Chouinard

Agronome et entomologiste à l'emploi du ministère de l'Agriculture, de Pêcheries et de l'Alimentation du Québec depuis 1992 et de l'IRDA depuis sa création. Depuis plus de 20 ans, il supporte les pomiculteurs et les professionnels de la pomiculture dans leur mission: produire des pommes de qualité, dans le respect de l'environnement.