Pour une copie de l'article :

Dernière mise à jour le 11 août 2021
 

Efficacité potentielle des insecticides et acaricides

Gérald Chouinard, Yvon Morin, Robert Maheux, Sylvie Bellerose, Francine Pelletier et Maude Lachapelle

 

Les cotes d’efficacité potentielle des insecticides et des acaricides utilisables en pomiculture tiennent compte de la toxicité du produit, de sa persistance d’action et des contraintes reliées à sa période d’application. Elles ont été déterminées à partir des informations suivantes : recommandations de l’état de New York, de la Nouvelle-Angleterre, de l’Ontario, de la Pennsylvanie ainsi que des essais et des observations effectués au Québec par les conseillers et chercheurs membres du Réseau-pommier.

 

Attention!
  • L’attribution d’une cote ne signifie pas que le produit est homologué pour cet usage spécifique, ni qu’il est disponible commercialement ou qu’il est recommandé ou admissible en PFI. Pour plus de détails sur chaque produit, consultez la fiche 45 et la fiche 46.
  • Les cotes indiquent l’efficacité potentielle des produits sur le stade normalement visé pour une intervention. Cette cote tient compte de l’activité immédiate du pesticide, mais également de ses caractéristiques comme la persistance, l’activité systémique, etc.
  • Pour connaitre l’efficacité réelle de l’intervention, il faut tenir compte non seulement de sa cote d’efficacité, mais également de la période et des conditions d’application. Par exemple, un produit potentiellement efficace, mais peu persistant et appliqué juste avant une pluie, aura une faible efficacité réelle.
  • Un produit ayant une cote supérieure n’est pas automatiquement le meilleur choix! Le coût du pesticide, sa toxicité pour les abeilles et les autres organismes utiles du verger, ses effets néfastes sur l’utilisateur et l’environnement, le type de marché visé, la gestion de la résistance, etc. doivent également être considérés. À titre d’exemple, pour les vergers d’autocueillette, il est important à l’approche de la récolte d’éviter les applications qui laissent des résidus blanchâtres sur les fruits. La fiche 95 vous aidera également à choisir les produits ayant un minimum d’impacts négatifs sur les insectes et acariens utiles du verger.
  • L’efficacité des pesticides peut être modifiée lorsqu’ils sont mélangés à d’autres pesticides ou adjuvants. Dans certains cas, l’efficacité pourra être bonifiée, mais dans d’autres, l’effet pourra être nul, voir négatif. La fiche 57 vous aidera à connaître les conséquences de cette pratique.
  • Ces cotes représentent la situation moyenne pour l’ensemble des vergers : la situation peut être différente de celle dans votre verger. Dans certaines régions du nord de Montréal et dans certains vergers ailleurs au Québec par exemple, la tordeuse à bandes obliques a développé de la résistance aux organophosphorés, aux pyréthrinoïdes et au tébufénozide
  • Éviter d’utiliser des produits toxiques pour la punaise de la molène si on désire protéger son activité utile.
  • Les informations concernant les nouveaux produits et les insectes occasionnels sont fragmentaires et sujettes à révision.

(cliquez pour télécharger le tableau complet)

Efficacité des insecticides = 0 : nulle/ 1 : faible/ 2 : passable/ 3 : bonne/ 4 : excellente/ – : inconnue ou ne s’applique pas.
Efficacité des acaricides = 0 : nulle/ 1 : passable/ 2 : bonne/ 3 : excellente/ NR: non recommandé/ – : inconnue ou ne s’applique pas.

Cette fiche est une mise à jour de la fiche originale du Guide de référence en production fruitière intégrée à l’intention des producteurs de pommes du Québec 2015. © Institut de recherche et de développement en agroenvironnement. Reproduction interdite sans autorisation.

bannière des principaux partenaires de réalisation et commanditaires du Guide de PFI

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire