Entrées par

Les risques qui s’étirent…

Feu bactérien: État de la situation La floraison est étalée dans plusieurs vergers cette année et les fleurs des nouvelles parcelles éclosent toujours à plusieurs endroits. Selon l’importance du nombre de fleurs qui ouvrent actuellement, le risque de feu bactérien peut être assez important puisque les conditions météorologiques sont parfaites pour la multiplication bactérienne. La […]

Fin des infections massives

État de la situation Dans les régions limitrophes à Montréal, la pluie qui s’est terminée hier marque la fin d’une autre étape dans le cycle de la tavelure, soit la fin des éjections importantes. Les éjections d’ascospores ne sont pas terminées, mais d’ici à la fin des infections primaires les éjections ne seront pas aussi […]

Feu bactérien: précisions sur les facteurs de risque

État de la situation Différents modèles sont utilisés pour prédire les risques de feu bactérien et les modèles n’arrivent pas toujours aux mêmes conclusions. Quand le risque est très élevé ou quand le risque est très faible, les modèles s’accordent. Par contre, quand les conditions de risque sont plus marginales (comme cette année) les modèles […]

Douche froide pour le feu bactérien?

État de la situation Lorsque la température peine à dépasser 18°C, les risques de feu bactérien sont assez faible. Néanmoins, les prévisions actuelles laissent présager que les fleurs qui ouvrent aujourd’hui (20 mai) rencontreront des conditions favorables à la multiplication des bactéries et qu’elles seront sujettes à une infection samedi le 24 mai. Évidemment, la […]

Premières taches de tavelure en 2014

État de la situation Selon nos modèles, à peu près 70% des spores de la saison sont déjà éjectées dans la grande région de Montréal et nous sommes encore dans la période avec un potentiel maximal d’éjection. Les collaborateurs du “réseau pommier” ont observé les premières taches issues probablement de l’infection provoquée par la pluie […]

Une floraison éclair sans la foudre du feu?

État de la situation Le feu bactérien est une maladie sporadique, mais dont les conséquences peuvent être catastrophiques quand les conditions sont favorables à cette maladie durant la floraison. Une vigilance élevée est donc nécessaire à chaque année, même si les attaques de feu bactérien ne sont pas fréquentes. En présence de bactéries, les modèles […]

Une prévision de plus de 25°C est un chèque en blanc pour l’oïdium

État de la situation Le blanc demeure une maladie secondaire en PFI. Néanmoins, on observe un accroissement du nombre et de la sévérité des cas, notamment sur les cultivars les plus sensibles comme Cortland, Ginger Gold, Honeycrisp, Idared et Paulared. Quand les conditions sont propices à cette maladie, les symptômes peuvent progresser rapidement. La température […]